top of page

FORMATS

BOK-tente

C’est le format initial de BOK : une tente hexagonale, verte et rouge. En été, les toiles s’ouvrent, et en hiver, l’espace est chauffé. On peut aussi la transformer en kiosque urbain, où seuls restent le toit et la structure pour créer une salle de classe à l’air libre. La tente peut accueillir entre 2 et 20 personnes. Différents « bodies of knowledge » y viennent pour échanger leurs connaissances. Tout le monde est le.la bienvenu.e, sans réservation.

BOK à pied

BOK à pied est né en 2021 pendant le confinement dû au COVID-19. Pendant plus de six mois, toute réunion en dehors du cercle familial a été interdit. Ce qui restait autorisé était la marche, en extérieur, avec un maximum de quatre personnes. Pendant cette période, la tente BOK s'est alors transformée en BOK à pied : une école ambulante, où l'on pouvait venir apprendre d'un.e personne, un.e « body of knowledge », en marchant. Le point de départ était un parasol rouge qui signifiait, par tous les temps: ‘Ceci est un endroit pour apprendre les un.es des autres. '

 

BOK-téléphone

BOK-téléphone était un standard téléphonique qui rassemblait les connaissances de 35 jeunes Bruxellois.es pendant tout un week-end du Kunstenfestivaldesarts en 2021. BOK-téléphone est né d'une longue série d'ateliers avec deux classes de secondaire, l'une de l'Atheneum Brussel et l'autre de l'Institut Sainte-Marie.

Le public était invité à visiter une cabine téléphonique située dans les jardins de l'Institut Pacheco, où iels pouvait appeler l'un.e des jeunes qui répondaient aux appels depuis leurs salles de classe transformées en centres d'appel pour l'occasion, afin d'apprendre d'iels des sujets choisis et élaborés par les adolescent.es iels mêmes avec l'accompagnement de l'équipe de BOK.
 

The Big BOK Multiplication

BBM était un après-midi d'apprentissage unique, au cours duquel une cinquantaine de "corps de connaissances" ont été rassemblés pour rencontrer un public d'environ 150 personnes au Kaaitheater le 13 mars 2022. Défiant la séparation traditionnelle entre la scène et le public, la scène a été utilisée comme un lieu de rassemblement, avec la tente au milieu. L'ensemble du théâtre - y compris les coulisses, les entrepôts, le hall d'entrée, le foyer, le balcon, les loges, ... - a été utilisé pour accueillir vingt "cercles d'apprentissage" différents, chacun composé de deux "sessions d'apprentissage" différentes.

BOK Local

BOK Local est un protocole de transmission de l'expérience de BOK à Bruxelles afin qu'une équipe locale et des partenaires locaux puissent créer leur propre BOK dans leur propre ville.  L'équipe de BOK Bruxelles transmet leurs méthodologies et leurs expériences à l'équipe locale, qui facilite ensuite une série de journées d'apprentissage locales, étalées sur plusieurs mois. L'accompagnement de l'équipe de BOK Bruxelles tout au long du processus vise à proposer une méthode de travail durable tout en conservant l'intégrité artistique de BOK à travers une collaboration s'appuyant sur le contexte spécifique d'un lieu spécifique.

BOK Learning Days

BOK Learning Days est un protocole de transmission plus léger qui permet aux organisations locales de construire leur propre BOK temporaire et une communauté d'apprentissage locale dans leur quartier. Pendant un parcours de trois à six semaines, l'équipe de BOK Brussels transmet le cœur du projet à une communauté locale de 8 à 15 participant.es. Cette transmission inclut nos méthodologies de détection des connaissances sous-exposées/invisibilisées, de pratique de l'écoute active, de considérer la transmission des connaissances dans ses aspects performatifs, et d'entrée en conversation avec les gens sur la base des connaissances qu'iels peuvent partager. L'équipe de BOK Bruxelles, en collaboration avec les participant.es, élabore un programme de quatre à six journées d'apprentissage public, créant un corpus local de connaissances incarnées, qui peut être partagé avec un public plus large.

bottom of page