FORMATS

BOK tent

C’est le format initial de BOK : une tente hexagonale, verte et rouge. En été, les toiles s’ouvrent, et en hiver, l’espace est chauffé. On peut aussi la transformer en kiosque urbain, où seuls restent le toit et la structure pour créer une salle de classe à l’air libre. La tente peut accueillir entre 2 et 20 personnes. Différents « bodies of knowledge » y viennent pour échanger leurs connaissances. Tout le monde est le.la bienvenu.e, sans réservation.

 

 

BOK à pied

BOK à pied est né en 2021 pendant le confinement dû au COVID-19. Pendant plus de six mois, toute réunion en dehors du cercle familial a été interdit. Ce qui restait autorisé était la marche, en extérieur, avec un maximum de quatre personnes.

Pendant cette période, la tente BOK s'est alors transformée en BOK à pied : une école ambulante, où l'on pouvait venir apprendre d'un.e personne, un.e « body of knowledge », en marchant. Le point de départ était un parasol rouge qui signifiait, par tous les temps: ‘Ceci est un endroit pour apprendre les un.es des autres. '

 

 

BOK téléphone

BOK-téléphone était un standard téléphonique qui à rassemblé les connaissances de 35 jeunes de Bruxelles. Une cabine téléphonique située dans l'Institut Pacheco, où l'on pourrait appeler l'un·e des jeunes pour apprendre d'eux·elles. BOK-telephone a émergé après une longue série d'ateliers avec deux groupes de classe d'Atheneum Brussel et Institut Sainte-Marie, commissionné par le Kunstenfestivaldesarts, dans le cadre du The Class.